Site de Delacou Bastien, Karine & Daphné

Images

Alpes

Jura

Sismicité

Martin
Alpes - introduction : cadre géodynamique



    La chaîne des Alpes s’intègre dans un système orogénique relativement continue,
dénommé ‘chaînes alpines’ au sens large, regroupant l’ensemble des chaînes de montagnes rencontrées depuis l’Himalaya jusqu’aux Pyrénées.
   
    Cependant, même si l’histoire de chacune de ces orogènes montre des similarités générales, reliées au concept (abandonné aujourd’hui) de l’évolution d’un unique domaine océanique, dénommé la Téthys, fragmentant la Pangée, dans le détail, chacune de ces chaînes de montagnes montre des particularités qui lui sont propres, avec une évolution complexe qui ne cesse, encore à l’heure actuelle, d’être précisée et complétée. C’est ainsi qu’ont été identifiés non pas un seul, mais de nombreux domaines océaniques à l’origine de ces chaînes de montagnes, reconnues aujourd’hui de part la présence de lambeaux ophiolitiques préservés dans les différents édifices orogéniques. Les principaux océans ainsi définis sont :

    - la Paléotéthys (Paléozoïque), à l’origine de l’orogénèse Varisque ou Hercynienne au
Dévonien (via la fermeture antérieure de l’océan Rhéique et l’accrétion des terrains Huniques) ainsi que des chaînes des Balkans, de la Mer Noire et du Caucase au  Trias/Jurassique (via l’accrétion des terrains Cimmériens),
    - la Néotéthys (Permo-Trias) formant les chaînes du Caucase, des Zaggros (Iran), d’Oman, et d’une partie de l’Himalaya à partir du Jurassique et dont les derniers témoins sont retrouvés au niveau de la subduction Ionienne (Calabre) toujours active,
    - la Téthys Alpine (Mésozoïque), aboutissant à la formation des Alpes, des Pyrénées ainsi que des Carpates durant le Tertiaire.

    L’histoire de ces principaux domaines océaniques est de plus complexifiée au cours de leur évolution géodynamique, et principalement de leur subduction, par l’apparition de domaines océaniques de faible étendue géographique, dans des contextes d’ouverture arrière-arc (Pindos, Maliac, Meliata, Vardar par exemple), aboutissant à une configuration actuelle extrêmement complexe caractérisée par l’imbrication de multiples orogenèses successives rendant particulièrement difficiles les tentatives de reconstructions paléogéographiques et tectoniques.

Quelques images des Alpes

 
Mes figures marquantes


retour

Intro

Formation

Tectonique actuelle

Evolution récente